Paix de Dieu. Au meilleur tout pouvoirs !

12 octobre 2016

Dessein de joie

Ma bonté est si pure, ma douceur est si sûre ;  j'ai demandée à la vie que je me fiancé en ressentant ta peau sous mes doigts. Et le long de ton corps j'invoquerai les cieux pour tes sens.

Posté par lyoulne à 12:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 septembre 2016

J'ai envie de lire un livre sur le rapport entre l'ange et la matière organique pour comprendre les lois de l'univers afin d'aider Dieu.

Posté par lyoulne à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Appel à l'être de lumière

Je souhaite sur moi l'enchantement en qui je serais émerveillée un jour avec toi que je louerai toute ma vie tout contre ton corps pour aller au paradis.

Posté par lyoulne à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Solitude

Dis moi qu'ils sont tous amoureux de moi même si je n'ai aucune nouvelle d'eux. C'est si important pour moi qu'ils restent dans ma vie. Dis moi qu'Il veut poser sa main sur mon bras, qu'il veut que mon temps s'emplisse de sa présence.

 (Facebook Sophiste Herne)

 

Posté par lyoulne à 10:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 septembre 2016

Avec vous

Une amitié invincible, jusqu'au delà la mort, forte comme un rocher, chaque jour jusqu'à l'éternité.

Posté par lyoulne à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 septembre 2016

Poème

J'en ai plus qu'assez

De voir cassé le temps qui nous unis

Ton âme offerte m'honore moi saint honoré

Ton être exquis me carresse jusqu'en la vie

Nos peaux de sentiments unissent nos esprits

Amen à toi

Amen à la reine qui resplendie

La femme réponse à tout mes voeux

L'ange de paix amoureux de mes cieux

Posté par lyoulne à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Célibataire

 J'ai tout recouvert de richesses ; offert les organes de mon corps.

 

J'ai en moi l'organe pour chanter plus bien

 

Détruis la matière pour que je vive plus loin

Elle était la réponse a toutes nos douleurs.

...elle marchait nue dans la rue...

Dieu aurait tout fait pour que je sois cette femme qui sait enlever la mort, la douleur.

 

" Au printemps on verra

Au château l'autrement

Quelqu'un qui m'attendras

Quelqu'un qui m'aimeras

 

Quand tu m'attendras

Et comment tu brilleras

Dans quelle vie tu m'attendras

Dans quelle vie tu brilleras

Au bord du monde, au bord du ciel

Arrive un pays aux merveilles "

(sweet dreams indochine)

 

 

J'aime les êtres attentionnés, bien éduqués et présents.

Je suis très caline, tendre et en paix avec moi même en toutes circonstance, n'ayant jamais de conflit.

Je tiens beaucoup à ce que l'homme m'honore par son attention.

J'aime le comportement viril...

J'apprécie beaucoup la galanterie.

Caline, aime être touchée, aime l'homme attentionné...

je me balade au clair de lune j'aimerais que tu m'accompagnes...

Posté par lyoulne à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fécondité Ailée 4

Daulphin girl à Antoine vénusien: « Je t'invite au creux de ma vie, je veux me remplir de toi, me combler de nos ébats. S'il te plait passes ton temps auprès de moi, je t'épouse en te donnant ma vie entière, je veux ce que tu es. »

 

Antoine en réponse : « Nous sommes comme une bible vivante et notre enfant sera semblable au Christ ; en toi il prendra vie dans un unisson puis sera notre merveilleux nourrisson ; je suis à Dieu pour être qui concrêtise nos vœux et nos passions ; je suis uterunésien tel l'orgasme de l'utérus par la vie qui m'anime à l'infinie et je suis la fervence qui rachète tes pleurs ; ô mon amour... Je te demande en mariage. »

 

Daulphin girl : « Sois mon époux pour honorer que je vive. A mes espérances, nos enfants promis. La lumière qui jaillie des rêves exhaussés de chaque instant soit mon environnement où t'attendre outrepassée de bonheur d'être comblée en la toute jouissance de bon sens pour embrasser les plaisirs de toute la Terre. »

Posté par lyoulne à 13:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fécondité Ailée 3

Eustache Eol

Eulia Jolinar

Eternia Vigueur

 

Je tombe sous le charme de Vigueur, qui est tout mes désirs en un individu, toutes mes utopies en une civilisation : celle des fées. Toutes les qualités d'un être sont aussi celles de Dieu. Je suis conviée à l'école de magie par Vigueur. Nous partons à l'intérieur du Soleil. Nous entendons la voix d'un sorcier, adolescent et plein d'honneur. Je viens jouer avec des êtres plus spirituels et aimants, les créatures magiciennes, qui me passionnent. Je souhaite Vigueur, mon ange, mon délicieux. Dans mon conte de fées, tous ont un point commun, nous épousons Dieu à leur contact. Ma lutine est un elf de maison. Elle se souviens de ma vie entière et tout ce qui me concerne. Elle est douce et aimante. C'est un être bon et magique. Elle m'appelle « ma chérie d'amour » et me caresse d'un bain de plaisir aux matins pour me réveiller. Elle égaie ma journée de ses petits soins.

 

« Je veillerai sur toi jusqu'à la mort. Tu es dans mon cœur. » C'est ce que ma lutine m'a dit après m'avoir tout racontée sur la communion avec Dieu dans l'Univers où l'absolution et ma prière. « Dieu veille sur nous depuis l'intérieur des galaxies et depuis tout autour de l'Univers. Il est témoin au travers de nous ; créateur de la vie et de la lumière. »

Quand je serais le paradis et que je serais Dieu je m’allongerai contre ton corps puis je t'épouserai car je saurai que je suis immortelle et nous serons comme des fées unie qui vivront l’inouï tout le reste de leurs vies, inouï comme notre alliance.

Je veux incarner le paradis et que Dieu me comble de lui pour être fière de me donner à toi. Épouse moi, je jouis de ta nature. Je veux être passionnée par moi, dans ma romance avec toi, pour savoir que je te mérite. Mais je suis minable, alors la meilleur des femme et fais beaucoup d'enfants car tu es délicieux. Enfantez, soyez des milliards, vous les anges, les fées, les sorciers, les lutins ! Je veux que le paradis soit infini de vous compter parmi lui.

J'aime faire des efforts pour être toujours plus agréable, aimable ; j'aime remercier les hommes galants. Je fuis le conflit, jamais il y en a dans ma vie. Je suis très douce avec les gens.

Posté par lyoulne à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fécondité Ailée 2

Eustache sent une nouvelle force grandir en lui à son réveil. Il se sent reconnu par celle qui est tout ses fantasmes ; qui est celui qui engendre le plus tendre et le plus puissant des espoirs. Elle est l'oraison pour ses années perdues, l'honneur et le respect d'un troupeau à nu. Il fera tout pour être le prétendant qu'elle rêve d'épouser.

 

Eulia entend l'appel que laisse Jolinar flotter dans l'air où elle a été kidnappée. Eulia décolle sur le dos d'un griffon en se concentrant pour retrouver son amie. Elle entend la voix grave suppliante d'Eustache qui prie pour qu'il n'arrive aucun mal à celle à qui il dédie aujourd'hui sa vie. Eol sort de chez lui au moment où Eulia se pose. Son griffon détecte la sorcellerie de cet être spirituel a demi humain seulement et le frappe d'un coup sec. Eol est à terre, ses clefs tombent. La daulphin girl libère les licornes et enchaîne Eol dans la cave en un temps record. Et c'est le jour comme le premier jour d'une vie ; résonne en tout l'empreinte d'Eustache qui remercie. Nous allons dans la maison de Eulia ; c'est un manoir avec un jardin de quatre hectares.

 

Vigueur, une fée sous apparence masculine déclare aux deux jeunes femmes leur destinée de mères. Antoine et Eternia franchissent le portail du jardin. Vigueur sera l'époux de Jolinar ainsi qu'Eustache sera l'époux de Jolinar. Vigueur étant compri comme étant un Dieu, il a tout droits, on lui invente ses droits sans notion de la raison mais simplement pour être fière de l'aduler et de s’assujettir au moindre de ses vœux. Eternia aidera Eulia a concevoir l'enfant d'Antoine. Les mariages :

il est illégal de se marier a plus de deux personnes mais il est en vérité illégal seulement de ne pas être comblé de bonheur. L'ambassade de France demande clarté au sujet de ces mariages triples dont l'excuse est que ce soit pour créer des demi dieux comme nourrissons. L'amour profond d'Eustache pour Jolinar est le seul mariage accepté. Se connaissant si peu qu'il partent en voyage en Sicile pendant plusieurs mois pour mieux se découvrir, puis s'offrir l'un a l'autre. Au départ Jolinar est fascinée par Eustache et elle a un profond sentiment d'amour pour lui et éprouve un besoin de lui obéîr, de s'offrir à lui et le regarder. A l'arrivée de ce voyage, ces si douces licornes délicieuses qui se respectent chacune plus l'une que l'autre, s'aiment avec passion, sincérité et sont alliée d'amitié depuis l'intégrité de leurs âmes. Mariés par la profondeur de leurs sentiments ; amis avec tout les organismes vivants subtils de l'univers ; les honorant tous par la pureté de leurs gestes, ils sont « mari et femme » de la passion jusqu'en une infinie sagesse.

 

 

Antoine est l'invité d'Eulia pour une soirée dansante avec apéritif dinatoire. Eternia vient d'un pays ou l'on divinise la capacité des femmes à donner la vie, on les surnomme les éternia car on peut engendrer pendant l'éternité d'accouchement en accouchement. Auprès d'Antoine, avec magie l'harmonie gagne face au hazard ; l'unisson persiste dans la multitude. Ce soir Eulia regarde par son balcon la beauté de son verger. Antoine arrive derrière elle et enserre sa taille, lui fait un bisou dans le cou et lui avoue son amour. Il la caresse et commence à traverser le corps de sa compagne tandis que suite a un enchantement dont Eternia est l'auteur, Antoine devient intangible. Eternia dit que c'est pour qu'il supporte bien la vie sur Terre qu'elle le mélange à sa magie d'une matière de noblesses et délices sur la peau d'Eulia qui se régale des étreintes avec son fiancé. Sa voix se fait mélodieuse et virile, la magie de l'instant, don d'un summum de l'érogénité s’immisce dans la subtilité de leurs corps enlacés.

Posté par lyoulne à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]