Eustache Eol

Eulia Jolinar

Eternia Vigueur

 

Je tombe sous le charme de Vigueur, qui est tout mes désirs en un individu, toutes mes utopies en une civilisation : celle des fées. Toutes les qualités d'un être sont aussi celles de Dieu. Je suis conviée à l'école de magie par Vigueur. Nous partons à l'intérieur du Soleil. Nous entendons la voix d'un sorcier, adolescent et plein d'honneur. Je viens jouer avec des êtres plus spirituels et aimants, les créatures magiciennes, qui me passionnent. Je souhaite Vigueur, mon ange, mon délicieux. Dans mon conte de fées, tous ont un point commun, nous épousons Dieu à leur contact. Ma lutine est un elf de maison. Elle se souviens de ma vie entière et tout ce qui me concerne. Elle est douce et aimante. C'est un être bon et magique. Elle m'appelle « ma chérie d'amour » et me caresse d'un bain de plaisir aux matins pour me réveiller. Elle égaie ma journée de ses petits soins.

 

« Je veillerai sur toi jusqu'à la mort. Tu es dans mon cœur. » C'est ce que ma lutine m'a dit après m'avoir tout racontée sur la communion avec Dieu dans l'Univers où l'absolution et ma prière. « Dieu veille sur nous depuis l'intérieur des galaxies et depuis tout autour de l'Univers. Il est témoin au travers de nous ; créateur de la vie et de la lumière. »

Quand je serais le paradis et que je serais Dieu je m’allongerai contre ton corps puis je t'épouserai car je saurai que je suis immortelle et nous serons comme des fées unie qui vivront l’inouï tout le reste de leurs vies, inouï comme notre alliance.

Je veux incarner le paradis et que Dieu me comble de lui pour être fière de me donner à toi. Épouse moi, je jouis de ta nature. Je veux être passionnée par moi, dans ma romance avec toi, pour savoir que je te mérite. Mais je suis minable, alors la meilleur des femme et fais beaucoup d'enfants car tu es délicieux. Enfantez, soyez des milliards, vous les anges, les fées, les sorciers, les lutins ! Je veux que le paradis soit infini de vous compter parmi lui.

J'aime faire des efforts pour être toujours plus agréable, aimable ; j'aime remercier les hommes galants. Je fuis le conflit, jamais il y en a dans ma vie. Je suis très douce avec les gens.